Accueil »Actualités »Dernières Actualités

Page 0102

Communiqué de presse APM/SFLS

 La Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS) s’inquiète d’un nouveau refus de remboursement de
médicaments anti-VIH par la commission de transparence de la HAS 

Télécharger le communiqué de presse

mis en ligne le 12/06/2018

Alerte dolutegravir et grossesse

Anomalies de fermeture du tube neural chez les enfants nés de mères traitées par le dolutegravir pendant la grossesse.
Point d'information

http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Anomalies-de-fermeture

mis en ligne le 02/06/2018

Chronique de la CROI 2018 - Boston

Retrouvez la chronique de la CROI 2018 »

http://www.corevih-bretagne.fr

mis en ligne le 16/03/2018

Surveillance nationale des contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB pour le personnel soignant

RELAIS D'INFORMATION / c’est le GERES qui reprends la Surveillance des cas de contaminations professionnelles virales.
" SURVEILLANCE NATIONALE DES CONTAMINATIONS PROFESSIONNELLES PAR LE VIH, LE VHC ET LE VHB POUR LE PERSONNEL SOIGNANT "
Cette surveillance a été transférée au GERES qui en assure la mise en œuvre et l’analyse des données, en collaboration avec Santé Publique France, dans le strict respect de la confidentialité.
Si vous avez connaissance d’une contamination professionnelle par le VIH, le VHC ou le VHB après un AES , merci de la déclarer en utilisant le formulaire correspondant, disponible sur le site du GERES  (http://www.geres.org/) . Cette déclaration permettra de réaliser la mise à jour du bilan sur le nombre total de cas survenus en France ( le dernier bilan date de 2012), et d’aider à la prévention et à la prise en charge des expositions accidentelles
Les questionnaires sont à adresser sous pli confidentiel au :

GERES,
Dr Dominique ABITEBOUL,
UFR de Médecine Bichat,
16 rue Henri Huchard,
75018 PARIS

mis en ligne le 10/03/2018

Stratégie Nationale de Santé Sexuelle - Agenda 2017-2030

La stratégie nationale de santé sexuelle s'inscrit dans la mise en oeuvre de la stratégie
nationale de santé et de la stratégie de santé pour les Outre-mer. Elle s'inscrit dans une
démarche globale d'amélioration de la santé sexuelle et reproductive. Elle se base sur des
principes fondamentaux : la sexualité doit être fondée sur l'autonomie, la satisfaction, la
sécurité. Elle prend en compte les relations inégalitaires entre les sexes et les sexualité qui
impactent l'accès universel à la santé sexuelle.

Télécharger le document

mis en ligne le 03/04/2017

Epidémie Hépatite A chez les HSH

Une importante épidémie VHA chez les HSH est documentée en Europe depuis octobre 2016 et touche de nombreux pays européens (Pays-Bas, UK, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Portugal). A ce jour, pour la France et chez les HSH, un épisode de cas groupés en région Normandie (janvier 2017) et une augmentation des cas sporadiques dans les régions Ile-de-France et Hauts de France ont été signalés.
 
Depuis décembre 2016, les souches qui circulent en Europe ont été retrouvées par le CNR VHA:       
 
a) souche IA RIVM-HAV 16-090 dite « Nl Amsterdam Europride ». Cette souche a été retrouvée dans des cas sporadiques de 4 régions (Bourgogne-Franche-Comté, Hauts de France, Ile-de-France, Normandie).
 
b) souche IA VRD-521-2016 dite « UK Travel to Spain ». Cette souche a été retrouvée dans l’épisode de cas groupés en Normandie (Rouen) mais aussi sous forme de cas sporadiques dans 5 autres régions (Bretagne, Pays de Loire, Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes).
 
c) souche IA V16-25801 dite « Germany Munich/Berlin”. Un cas sporadique avec cette souche dans une seule région (Auvergne-Rhône-Alpes).
 
L’orientation sexuelle n’est pas documentée dans la DO VHA. Toutefois, le nombre de DO chez des hommes (18-55 ans) avec absence d’expositions à risque « classiques » sans mise en évidence de cas groupés et l’augmentation de la proportion d’hommes parmi les DO reçues sur une période donnée peuvent être des indicateurs de cas parmi la population HSH. Par ailleurs, dans un contexte de pénurie de vaccins anti-VHA, le HCSP a rendu un avis récent (14/02/2017) relatif aux tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite A et l’hépatite B. Le HCSP a défini les priorités en matière de personnes à vacciner dont les HSH « … les HSH exposés et non immunisés (la pratique préalable d’une sérologie prouvant leur absence d’immunisation est recommandée). »
 
Plus que l’investigation d’éventuels cas groupés dans cette population (dont les facteurs de risque sont parfaitement connus), Santé Publique France préconise de renforcer les messages de prévention.

Télécharger l'article 1

Télécharger l'article 2

Télécharger l'article 3

mis en ligne le 29/03/2017

Dernières Actualités

Agenda des congrès

Recommandations

Données Epidémiologiques

Informations Professionnelles

Textes Réglementaires

Liens

Autres Actualités

Autres actualités récentes sur Facebook